La supply chain du Végétal
Salon du Vegetal stand 2018

« Améliorons la flexibilité de la supply chain du Végétal »

Interview dans le cadre du salon du végétal les 19, 20 et 21 juin à Nantes

Container Centralen propose des solutions mondiales de transport consignées, réutilisables aussi bien par les horticulteurs que par les distributeurs. Quelles sont ces solutions ? 

Eric Lienart, Key Account Manager pour la France explique : « Nous offrons des services logistiques pour la Supply Chain ou « chaîne d’approvisionnement étendue » en circuits du secteur Végétal (producteur, grossiste, prestataire logistique-transporteur, chaîne de jardinerie). Nous proposons la location de matériels ou de supports de manutention roulants toutes durées, que ce soit pour une saison, six mois, un an ou une longue durée, ainsi que l’achat de matériels. »

Quels sont les avantages offerts par ces solutions en termes de logistique, de qualité, etc. ? 

«  Je citerais l’optimisation dans la manutention, le transport, les temps de chargement du matériel roulant par rapport aux cageots, aux palettes en bois. De plus, au niveau de propreté sur le lieu de vente et la fraîcheur des plantes, il est possible de les arroser chaque soir car notre matériel roulant peut être équipé de « water trays » ou plateaux étanches très pratiques. »

Qu’en est-il du gaspillage (ou perte de produits/plantes) ?

« Quand le travail horticole est bien géré entre les serres chaudes et froides, que l’on parvient à garder la plante jusque peu avant l’éclosion, c’est vrai que nos solutions roulantes sont extrêmement intéressantes. Elles permettent de mieux calculer le moment où la fleur ou la plante, est sur le point d’éclore et donc de limiter considérablement tout gaspillage. De plus, les Rolls se remettent facilement en réserve ; il suffit d’un seul opérateur et nul besoin d’outil de manutention. Les plantes en réserve pour la nuit peuvent être arrosées, elles seront fraîches pour la présentation le lendemain en magasin ou en jardinerie. On réduit donc les pertes tout en améliorant la satisfaction clientèle. »

Faudrait-il une émancipation dans le domaine des services logistiques ?

« À l’occasion du salon du végétal qui se tiendra à Nantes fin juin, mon message serait le suivant : améliorons la flexibilité de la supply chain du Végétal, afin d’optimiser et de faciliter les circuits du producteur vers la distribution spécialisée. Il faudrait également améliorer la coopération entre les producteurs et les chaînes de points de vente, c’est-à-dire les jardineries, pour faciliter, simplifier leur chaîne d’approvisionnement étendue. Notre objectif : faire évoluer les mentalités pour parvenir à une plus grande cohésion entre les horticulteurs et les points de vente. »

Container Centralen, Hall XXL, H 224

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur xing
XING
webdesign development

Que cherchez-vous?